BD « Le grand méchant renard » de Benjamin Renner

Ajouter un commentaire

renardUne BD à mettre entre toutes les mains !

Résumé »

Un renard chétif tente de se faire une place de prédateur face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle. Il a trouvé une stratégie : il compte voler des œufs, élever les poussins, les effrayer et les manger.

Auteur : Benjamin Renner* |  183 Pages  | Éditions Delcourt – shampooing

*Si comme moi vous avez adoré ou vous voulez découvrir l’univers de Mr Renner sachez qu’il a un blog 🙂 On peut d’ailleurs y voir les 10 premières planches de la BD pour vous faire une idée du style et la partie promotion de sa BD, j’adore ! Ce monsieur a également aidé à la réalisation du petit bijou d’animation « Ernest et Célestine » (j’adore ce film!!, oui le cinéma d’animation est une autre de mes passions^^)

Lancez-vous si : vous cherchez une BD sans prise de tête, toute mignonne, avec des animaux qui parlent

Passez votre chemin si : il vous faut des dessins très élaborés, une série de 15 tomes

Selon moi :

(A la base j’étais partie pour vous parler de « Dans la peau de Coventry » de Sue Townsend mais vu que j’ai pas du tout aimé j’ai préféré vous parler de cette BD toute mignonne). Merci à ma bibliothèque qui mettait en avant les BD sélectionnées pour Angoulême 2016, il a reçu le Fauve d’Angoulême – Prix Jeunesse

Donc ici on se retrouve au beau milieu d’animaux qui parlent. On alterne entre la forêt avec le loup et le fameux renard et une ferme avec ses poules, son chien de garde, son cochon et son lapin. Ce que j’ai bien aimé c’est que chaque personnage a son caractère bien identifié, exemple : le chien de garde moins il en fait mieux il se porte et ça lui va très bien ^^

Le renard dont on parle est donc loin du cliché du renard malin et sournois, car faute de ne pas être assez méchant, il n’a rien à se mettre sous la dent. Sur les conseils du loup, qui lui est « normal », il va voler des poussins pour les manger plus tard et c’est de là que s’enchaîne toute l’histoire. Çà donne des scènes irréelles, cocasses, so cute, légèrement prévisible aussi.

Au final vous n’aurez pas vu le temps passé et vous serez déjà arrivé à la fin, et la cerise sur le gâteau c’est que c’est aussi bien pour les grands que les petits ! (Bon on doit quand même déplorer la mort d’un petit oiseau..).

Et bien non ce n’est pas vraiment la fin car Mr. Renner nous a concocté un petit bonus en ligne ! Au choix à scanner avec votre téléphone dans la BD (QR Code) ou alors dispo directement ici ! (Allez-y, c’est garanti sans spoiler!)

Alors, conquis(e) ?

Laisser une réponse