Jacob, Jacob

Ajouter un commentaire

Mais pourquoi Jacob deux fois ?

Résumé : Le goût du citron gjacob jacoblacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s’interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n’y arrive pas, malgré l’entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d’un air brûlant qu’elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même. »

Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’accélération de l’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

Auteur : Valérie ZENATTI  |  168 Pages |  Editions de l’olivier

Point vocabulaire : créponné ::> sorbet citron / sfériète ::> beignet imprégné de sirop

Lancez-vous si : vous aimez l’Histoire romancée, vous voulez découvrir la cuisine algérienne, les héros tragiques

Passez votre chemin si : vous aimez les happy ends, les retrouvailles

Selon moi : Je suis agréablement surprise par cette lecture, je n’avais jamais lu de livres de Valérie Zenatti et c’est vrai qu’elle a une plume très particulière. On pourrait décrire ça comme des longues phrases avec des dialogues intégrés à l’aide de virgules mais au final ça se lit très bien, le roman est assez court.

J’ai découvert cette période de l’Histoire qui m’est très éloignée. Le passage de l’âge adulte est au départ initié par Jacob mais rapidement il ne contrôle plus rien et on se retrouve entraîné(e) avec lui dans la spirale infernale de la guerre, en parallèle on suit les épreuves cette famille algérienne.

Laisser une réponse