Avis « Jules » de Didier Van Cauwelaert – Mon premier livre audio !!

Ajouter un commentaire
Un grand merci à Babelio qui m’a permis de gagner 5 livres audio sur Audible. Voici donc la chronique de mon premier livre audio : Jules !!

Résumé »

Zibal est un petit génie. Ses inventions auraient d’ailleurs pu lui rapporter des millions mais tout le monde n est pas doué pour le bonheur et Zibal, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons à l’aéroport d Orly.
Un jour, devant son stand, apparaît Alice, une jeune et belle aveugle qui s’apprête avec son labrador Jules à prendre l’avion pour Nice où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. L’intervention est un succès mais, pour Jules, affecté à un autre aveugle, c’est une catastrophe. Jules fugue, retrouve Zibal et, en moins de vingt-quatre heures, devient son pire cauchemar : il lui fait perdre son emploi, son logement, ses repères. Compagnons de misère, ils n’ont plus qu une seule obsession : retrouver Alice.
Un roman plein de tendresse, mené par un trio digne des plus ébouriffantes comédies hollywoodiennes.

Auteur : Didier Van Cauwelaert |  277 Pages (soit 5h23 en écoute) | Éditions Albin Michel

Lancez-vous si : vous aimez les chiens, la mer, la recherche scientifique et les histoire d’amour

Passez votre chemin si : vous êtes allergique aux poils et aux macarons

Selon moi :

Jules m’a tout de suite tapé dans l’œil dans les couvertures du catalogue Audible, il avait l’air trop attachant et intelligent et puis vu que l’héroïne porte le même prénom que moi, je ne suis pas allée cherchée plus loin. Et petit bonus pour mon premier livre audio, c’est l’auteur lui-même qui lit son roman, sa voix est très agréable 🙂

En ce qui concerne l’histoire, tout commence à l’aéroport avec la première rencontre d’Alice, son chien et Zibal. Ensuite on alterne entre chapitre où on se met à la place de Zibal et l’autre avec Alice, Jules se balade un peu partout^^. La particularité de ce roman pour moi c’est que Jules compte vraiment comme un personnage humain à part entière, à la limite du chien qui parle parfois : il est hyper fort ! Je pense que tous les lecteurs se sont pris à rêver de posséder un tel chien 🙂

On suit donc l’histoire d’amour pas si simple entre Alice et Zibal qui est plus ou moins provoquée par le chien. Nos héros (trentenaires) sont tous les deux extraordinaires de par leur parcours, ils se sont chacun construits de leur côté en fonction de leur passé assez compliqué et pas très joyeux… J’ai également beaucoup aimé le personnage de Fred qui a des super relations et qui ne se voile jamais la face. L’auteur nous enseigne au passage, quelques trucs sur la règlementation pour les aveugles et leurs compagnons et sur le dressage mais aussi sur des vraies recherches scientifiques reprises ici par Zibal. Je me suis sentie entraînée au bout de la laisse de Jules, à travers les rebondissements en tout genre et les changements de lieu (Paris, Trouville, la mer, le resto, le train l’hôtel…). Bref une très belle surprise pour ma part je vais lire d’autres romans de Didier Van Cauwelaert et je vais continuer à rouler au son des 4 autres livres audio restants 🙂

PS au réalisateur de la couverture : pourquoi avoir mis un braque de Weimar au lieu d’un labrador comme dans l’histoire ???

Et vous les livres audio vous avez déjà testé ?

 

Laisser une réponse