« Les brumes de Sapa » de Lolita Séchan : embarquement pour le Vietnam ✈️🗻

2 Commentaires
bd sapa

Résumé : »

Peut-on être amis quand tout nous sépare ? Les étapes qui construisent nos vies d’adulte sont-elles les mêmes lorsqu’on a des existences très éloignées ? Obstacles du quotidien, premiers amours, premiers travaux, rapport aux parents… Sur fond de transformation du Vietnam, deux jeunes femmes que tout sépare vont vivre une amitié de celles qui montrent que certaines questions sont universelles…

Auteur : Lolita Séchan |  256 Pages  |  Éditions : Delcourt

Lancez-vous : si vous voulez vous balader au Vietnam tout en étant confortablement installé(e) dans votre canapé/lit/chaise/jardin…

Passez votre chemin : si les romans graphiques vous rebutent

Selon moi :

Cette BD est entrée en ma possession grâce à une très bonne amie qui me l’a offert et me connaît très bien en termes de lectures 🙂 Qu’elle soit encore une fois remerciée !

Avant de vous parler de l’histoire je pense qu’il est nécessaire de revenir en arrière, au moment de la génèse de cette œuvre qui est assez atypique.

D’après Décitre : « En 2011, elle se lance dans l’écriture d’une histoire d’amitié qu’elle porte en elle depuis dix ans. Ce travail à tâtons, le temps d’apprendre le métier de dessinatrice de bande dessinée, lui prendra cinq ans. Cinq ans pour une thérapie sous forme de roman graphique. Le règne de la lenteur dans une époque pressée. »

On est donc en plein dans l’œuvre autobiographique. Lolita Séchan, en plein questionnement sur son avenir, nous embarque dans sa valise pour le Vietnam, oui elle a décidé que ça serait un bon endroit pour découvrir qui elle est.

On la découvre donc dans un premier temps touriste : s’initiant à la langue, se faisant arnaquer, visitant les attractions touristiques, se frottant malgré elle aux locaux, à la nourriture…Et pour avoir comparé avec des amis et mes parents qui y sont allés cela correspond de manière très fidèle à la réalité !

Elle nous fait ensuite un petit topo sur l’Histoire du pays (qui n’est pas du luxe) et ses ethnies minoritaires.

Elle se rend ensuite dans la fameuse ville du titre : Sapa, pour y rencontrer ce qu’il reste de l’ethnie des Hmongs, c’est la première fois qu’elle rencontre Lo Thi Gom, une jeune Hmong qui voit les choses un peu différemment que sa génération et veut en savoir plus sur le monde en général.

De cette rencontre naîtra une amitié très forte qui la fera revenir plusieurs fois au Vietnam pour la revoir. Lolita se sent concernée par l’avenir de cette petite fille et souhaite l’aider du mieux qu’elle peut à y voir clair. Elles sortent toutes les deux grandies de leurs échanges même s’ils en découlent parfois des situations assez cocasses et étranges qui m’ont fait sourire.

Au cours de ces visites on voit petit à petit Lo Thi Gom grandir, abandonner ses rêves, et succomber aux charmes de la mondialisation qui est parvenue à atteindre Sapa et à perturber tous les rites ancestraux qu’avaient réussi à maintenir cette ethnie. En effet le Vietnam semble avoir subi une transformation très importante et très rapide entre le premier et le dernier voyage de Lolita.

Autant j’ai trouvé magnifique cette amitié, autant je me suis sentie très triste de ce changement de mentalité même si on ne peut empêcher l’accès au « progrès » à certaines personnes sous prétexte qu’ils ont des traditions et qu’ils doivent les garder.

En tout cas je vous le recommande chaudement, vous serez forcément dépaysé(e) et enchanté(e) par ce voyage 🙂 J’espère un jour pour ma part avoir la chance de voir les brumes de Sapa..

 

2 réponses à “« Les brumes de Sapa » de Lolita Séchan : embarquement pour le Vietnam ✈️🗻”

  1. La Luciole (Deedr)

    Je suis contente de lire ton avis. Ca fait plusieurs fois qu’en librairie je le feuillette, je le prends, me décide à l’acheter, le repose, le reprend, … puis finalement pars sans … ^^ Une grosse hésitation donc. Il me tente bien, j’adore les romans graphiques autobiographiques, d’autant plus ceux qui nous amènent visiter le monde, mais j’ai peur qu’au final ce soit un peu en demi-teinte.

    Répondre
  2. Owlygirl

    Il te reste l’option de le trouver dans ta médiathèque peut-être ?

    Répondre

Laisser une réponse