Les hommes dénaturés de Nancy Kress, et si ça nous arrivait pour de vrai…

2 Commentaires
dénaturés

Résumé »


La fertilité a chuté dangereusement. La vieillesse est devenue la norme, et les jeunes de précieuses ressources nationales. Dans ce nouveau contexte mondial, la descendance devient une obsession. Shana,orpheline,voit ses rêves d’intégrer l’armée voler en éclats lorsqu’elle entrevoit ce qu’elle n’aurait pas dû. Lancée dans une quête acharnée pour retrouver sa place, elle croise la route de Cameron, danseur de ballet qui n’a eu d’autre alternative que d’effacer délibérément sa mémoire. 
Ils trouveront secours auprès du scientifique Nick Clementi, qui craint d’avoir mis le doigt sur une grande conspiration. Commence alors pour chacun d’entre eux un combat pour rétablir la vérité. Jusqu’où est-on prêt à aller lorsque les enfants manquent à l’humanité ?

Auteur : Nancy Kress | 324 Pages | Éditions : ActuSf

Lancez-vous si :  vous n’avez pas peur d’entrevoir une orientation future de notre société

Passez votre chemin si : vous n’avez pas envie de parler perturbateurs endocriniens et toute la biologie associée

Selon moi :

ActuSf réédite ce roman qui a été publié pour la première fois il y a…20 ans déjà ! Et moi qui était persuadée que c’était une nouveauté avec cette magnifique couverture ! (La typo juste 😍).

Et ce qui est juste extraordinaire c’est que l’on se rapproche de plus en plus de l’imagination de Nancy Kress.

Imaginez donc un futur ou la fertilité a énormément chuté : ou les jeunes sont sur-protégés, ou il y a trop de boulot disponible et ou les familles désespèrent d’avoir un jour un enfant et sont prêtes à tout pour en avoir un…

Dans cette histoire nous suivons trois personnages en parallèle qui au fur et à mesure vont être amenés à collaborer ensemble avec plus ou moins de bonne volonté… même si a priori ils n’ont rien en commun…

Nous avons donc
👩 Shana Walders : jeune fille rebelle (et belle) de formation militaire qui a vu quelque chose qu’elle n’aurait pas du voir et qui se trouve être l’élément déclencheur de l’histoire, on va remonter la piste avec elle. Un personnage féminin très intéressant que j’ai pris plaisir à suivre.

🧓Nick Clementi : vieux chercheur qui se passionne toujours pour la crise de la fertilité, un peu cliché mais attachant. Il tient le choc pendant toute l’enquête

👦Cameron Atuli : jeune danseur gay ayant perdu une partie de sa mémoire suite à un acte a priori volontaire, c’est un peu la victime de notre histoire.

Nancy Kress aborde ici la problématique de la reproduction humaine qui se dégrade suite au cocktail de perturbateurs endocriniens ingurgités chaque année. Elle développe une société ou les enfants et les personnes âgées sont vus très différemment de la nôtre. Elle soulève les question suivantes : jusqu’où aller pour obtenir un enfant, comment vivre dans une société ou les personnes âgées sont majoritaires, comment se positionner face à l’emploi, jusqu’où sont prêts à aller les scientifiques, les lobbyistes, le marché noir pour répondre à la demande de ces citoyens en crise.

Chaque personnage, avec ses réflexions et ses actions va nous montrer la voie, nous questionner sur cette société ou les hommes sont dénaturés. On les suit, on mène l’enquête avec eux, on patiente, on s’interroge, jusqu’au dénouement final..

C’est un roman qui est bien construit, les parties avec chaque personnage sont équilibrées et rythment bien le roman. Et pas d’inquiétude vous ne serez pas submergés par les termes techniques et scientifiques. Bref sans être un page turner je l’ai lu très rapidement en ayant hâte d’être au dénouement final, bien ficelé.

Tout est dit mais ça ne me rassure pas pour notre avenir… 😅

2 réponses à “Les hommes dénaturés de Nancy Kress, et si ça nous arrivait pour de vrai…”

  1. Luciole (Deedr)

    Ca a l’air vraiment pas mal ! Mais un peu démoralisant non ? ^^
    Je note le titre si j’ai envie d’une lecture SF prochainement ! 🙂
    Et je suis d’accord avec toi, la couverture et la typo sont super belles !! 🙂

    Répondre
    • Owlygirl

      Un peu démoralisant en effet même si la fin se veut optimiste ça laisse quand même imaginer quelle direction on pourrait prendre, dès maintenant…J’ai plus gai à te conseiller en SF si besoin 😉

      Répondre

Laisser une réponse