BD « Un amour exemplaire » de Daniel Pennac et Florence Cestac

1 Commentaire

Ah l’amour…

Résumé »

Quand il était gosse, Daniel Pennac passait ses vacances à La Colle-sur-Loup, sur la Côte d’Azur. Soleil, figuiers et grande treille sous laquelle on joue à la pétanque. C’est là qu’avec son frère Bernard il fait la rencontre de Jean et Germaine : lui, grand chauve façon héron ; elle, maigre, rose et rieuse. Toujours de bonne humeur, ils intriguent avec leur joie de vivre. Pas d’enfants, pas de boulot, Jean et Germaine vivent un amour sans intermédiaire, un amour sédentaire, un amour exemplaire !

amour exemplaire

Auteurs : Daniel Pennac et Florence Cestac |  64 Pages  | Éditions DARGAUD

Lancez-vous si : vous aimez les belles histoires d’amour, les livres qui parlent de livres, les nez en quart de brie de Florence Cestac

Passez votre chemin si : en fait je ne vous conseille de lire absolument cette BD ! Pas d’excuses !

Selon moi :

J’ai emprunté cette BD pour des raisons diverses et variées :

  • je cherchais une BD one-shot (inspirée par la top sélection 2015 du site BDFugue)
  • je connaissais déjà Daniel Pennac
  • la couverture est juste magnifique et m’a fait les yeux doux !

Alors ensuite j’ai ouvert et je me suis dit quelque chose comme : ah ouais c’est ça les dessins de Florence Cestac….pas super emballée mais bon je continue et en moins d’une heure : histoire dévorée et gros coup de cœur ! Le pourquoi du comment :

Les deux amis, Florence Cestac et Daniel Pennac, se mettent en scène dans cette BD et j’ai trouvé ça très original. Je ne me rappelle pas d’autres BD où ce processus est utilisé, et vous ? On les voit donc discuter autour d’une table de bistrot pour se mettre d’accord sur comment ils pourraient mettre en scène cette romance entre Jean et Germaine qui est restée gravée dans les souvenirs de jeunesse de Daniel Pennac. On apprend donc que Florence Cestac décide de déroger à son habitude pour dessiner ces nez « patate » pour en faire un spécial à Jean dit en « quart de brie », voilà pour la partie créateurs.

Ensuite zoomons sur cette romance dite exemplaire, il apparaît en fait que ce couple est entouré de mystères que tente de percer le jeune Pennac. Il devient ensuite très proche de Jean et Germaine qu’on peut considérer comme ses grands-parents adoptifs et recolle les morceaux de leur rencontre jusqu’à aujourd’hui. Leur histoire est à la fois loufoque, classique, rocambolesque, clichée, excentrique mais je dirai que leur amour est exemplaire dans le sens où il reste simple et modeste. L’amour des livres y est pour quelque chose, je laisse découvrir !

Enfin je dirai que le tour de magie de cette BD c’est d’arriver à me faire éprouver de l’affection et de la tendresse pour ce couple haut en couleurs et sensible que je ne connais absolument pas en si peu de pages 🙂

 

Une réponse à “BD « Un amour exemplaire » de Daniel Pennac et Florence Cestac”

  1. Saloria

    Ça y est, tu me donnes vraiment le goût de lire celui-là !

    Répondre

Laisser une réponse