« Céleste, ma planète » de Timothée de Fombelle

Ajouter un commentaire

Ôde à la planète : 30 min max. pour découvrir ce petit bijou  🙂

celeste

Résumé :

Elle est apparue un matin dans l’ascenseur. On a monté cent quinze étages en silence. Puis elle est entrée dans l’école, comme moi. Pendant la récréation, elle est restée dans la classe. Moi, penché au parapet de la terrasse de verre, je me répétais : «Ne tombe pas, ne tombe pas, ne tombe pas». J’avais peur de tomber amoureux. À l’heure du déjeuner, elle est partie et n’a jamais remis les pieds au collège. Il fallait que je la retrouve.

Quand une histoire d’amour se fait combat écologique… Une réflexion sur l’environnement et l’avenir de la planète, où l’on retrouve toute la poésie de Timothée de Fombelle.

Prix du Festival du livre jeunesse d’Annemasse.

Auteur : Timothée de Fombelle  |  96 Pages (oui oui il est tout mini, tout joli) |  Folio Junior

Lancez-vous si : vous voulez vous changer les idées : par exemple faire un break entre 2 classiques de 2kg, si vous cherchez une histoire originale à raconter (neveu, nièce, frère, sœur, cousin, cousines, ami(e)s, élèves…).,

Passez votre chemin si : vous êtes climato-sceptique, insensible, doté d’un cœur de pierre…

Selon moi : Timothée de Fombelle possède une sorte de don unique pour créer des histoires magnifiques et poétiques, jamais gnangnan, je pense qu’on me ferait lire un de ces livres sans le nom de l’auteur je pourrai vous dire « Ah, ça c’est du Fombelle tout craché! »  Si vous n’avez jamais lu ses livres je vous conseillerai de commencer par Vango, mon préféré (ou d’aller faire un tour sur le site fan où j’ai trouvé cette image en cliquant sur celle-ci ou ici)

Revenons à Céleste maintenant, vous y trouverez une ville qui semble dangereusement proche de ce que l’on vit aujourd’hui, des personnages auxquels on s’attache rapidement, de l’action, de l’amour et surtout un très beau message d’espoir. Pour moi ce livre aurait pu devenir un très beau film d’animation japonais à la Hayao Myazaki il a aborde les thèmes de l’écologie, la sauvegarde de la planète très simplement et la couverture est juste le reflet exact de l’histoire. Et comme je le disais en titre on est tellement happé par l’histoire qu’une petite demi-heure suffit à terminer ce mini chef-d’œuvre.

Et vous, avez-vous des mini-pépites livresques à partager avec moi ?

Laisser une réponse