Grimm Tales for young and old by Philip Pullman 😍

2 Commentaires

Alors non je ne suis pas du tout à la bourre pour cet article dont la date de publication devait initialement se situer fin novembre 2017 ^^ En effet j’ai lu ce livre dans le cas du défi « Réécriture de contes » initié par Morgana et La luciole du blog D’Encres Et De Rêves (aka DEEDR). L’objectif découvrir les contes de notre enfance sous un autre prisme.

J’avais le titre parfait dans ma bibliothèque : la version anglaise d’une sélection de Contes de Grimm réécrits par Philip Pullman ! Oui parce que clairement la couverture de l’édition française est ultra moche (si vraiment vous voulez vous faire mal aux yeux c’est par ici !)

Résumé »

Philip Pullman a puisé aux sources d’un patrimoine imaginaire exceptionnel : les contes rassemblés par les frères Grimm il y a deux siècles. Il a choisi 50 contes, des plus célèbres aux plus rares, pour les raconter à son tour, avec le talent d’un immense conteur d’histoires contemporain. Le génial Shaun Tan s’est inspiré des sculptures inuits et précolombiennes pour réaliser des figurines qui semblent comme «exhumées de fouilles imaginaires» afin d’illuminer ces contes en préservant leur mystère.

Auteur : Philip Pullman | 448 Pages | Éditions : Penguins Classics

Lancez-vous si : vous voulez découvrir ces vieux contes racontés de manière claire et compréhensible dans leur langue d’origine par un maître conteur

Passez votre chemin si : vous préférez conserver la belle image des contes décrits par Disney.

Selon moi :

Pour commencer je pense que ce recueil de 50 contes chers à Pullman ne rentre pas exactement dans le défi..(Pardonnez moi les filles^^) En effet dans la préface il explique qu’il ne les réécrits pas complètement mais seulement de manière à ce que ça soit plus fluide dans le récit, que les événements s’enchainent plus naturellement ou que certains traits de caractère des personnages soient mieux exprimés. Ce préface contient également un petit cours d’histoire sur la création de ces célèbres contes.

On y apprend notamment que contrairement à ce qu’on pourrait penser (moi je pensais ça) les frères Grimm ne sont que très rarement aller écouter oralement ces contes mais ils les auraient plutôt reçus déjà écrits envoyés par différentes connaissances.

A chaque fin de conte Pullman cite sa source (la version utilisée) ainsi que les variantes que l’on retrouve dans le folklore d’autres pays. Il rajoute également son avis sur le fonctionnement du conte, sur ce qu’il a jugé nécessaire de corriger/améliorer.

Parmi cette sélection j’ai été étonnée d’en connaître à peine un dixième ! Les classiques ok comme Cendrillon, Blanche Neige, Peau d’Âne, Hansel et Gretel. Mais avez-vous déjà entendu parler de L’oiseau, la souris et la saucisse ?! C’est une peu ma préférée du recueil, je vous conseille de la lire ici Oui vous avez bien lu ! ou Jorinda et Joringel ? ou Le chou fleur de l’âne ?

Et j’ai compris/appris énormément de choses sur les contes notamment la récurrence du chiffre trois, la confusion mère/belle-mère, l’absence de description…

En vrac ce que j’ai retenu :

  • Cendrillon vient de cendres
  • Blanche-Neige était entre la vie et la mort car le morceau de pomme empoisonnée s’était coincée dans sa gorge 🍎
  • Raiponce n’était pas désirée par ces parents 😮
  • Hansel et Gretel est mixée avec le Petit Poucet
  • Aurore s’appelle Rose et il y a en fait 13 fées de base
  • La grenouille qui se transforme en Prince Charmant ce n’est qu’une petite partie de l’histoire…🐸
  • Disney a encore énormément de contes dans lesquels puiser !!

J’ai en tout cas toujours été charmée par le style de Pullman et c’est avec plaisir que j’ai lu ces contes mais le fait que ça soit en anglais m’a un peu freinée et m’a permis de savourer ces mini histoires. Je vous les conseille en plus le vocabulaire est accessible (the king, the queen, their daughter, the witch…)

Si vous avez manqué ma dernière chronique sur Philip Pullman c’est par ici 😉

2 réponses à “Grimm Tales for young and old by Philip Pullman 😍”

  1. La Luciole (Deedr)

    oh je n’avais donc pas commenté ici ? 😮 toutes mes excuses !
    Super ta chronique ! effectivement, la couverture française est un peu spéciale, et celle de l’original est tellement belle !!
    je suis surprise d’apprendre que ce n’est pas tout à fait une réécriture. T’inquiète, ça reste dans le thème :p mais du coup je suis un peu moins tentée par le livre, même si la préface a l’air très intéressante 🙂

    Répondre
    • Owlygirl

      et moi je ne vois que maintenant ton commentaire ^^ aucun souci, si jamais tu le lis tu me diras ce que tu en penses 🙂

      Répondre

Laisser une réponse