« 30 ans, en théorie » premier roman réussi de Mathieu Narbonnet

5 Commentaires
Que vous approchiez des 30 ans ou que vous veniez de les dépasser ce livre est fait pour vous 🙂

30 ans

Résumé »

Mon enfance a été bercée par le générique de Dragon Ball Z et les parties de pogs dans la cour de récré.
Adolescent, des posters de Buffy recouvraient les murs de ma chambre, j’avais un Nokia 3310 et je chattais sur MSN.
Aujourd’hui, mon meilleur ami gay est mon colocataire, je suis un libraire au bord de la crise de nerfs et j’écume les soirées où l’alcool coule à flots à la recherche de l’amour avec un grand A.
Bientôt j’aurai 30 ans et il est grand temps de mettre un peu d’ordre dans ce chaos ordinaire ; mais je n’avais pas prévu que les anneaux de Saturne viendraient eux aussi y mettre leur grain de sel.
Je suis un produit marketing estampillé Génération Y.
Un pur rejeton de l’ère de l’entertainment.
Je suis votre enfant, votre frère, votre ami. Je suis vous. En pire !

 

Auteur : Mathieu Narbonnet |  141 Pages  | Éditions : Librinova

Lancez-vous si : vous avez chatté sur MSN et que vous vous rappelez très bien des Nokia 3310

Passez votre chemin si : vous n’avez pas encore atteint la vingtaine, si les Pog’s ne vous évoquent rien ^^

Selon moi :

Découvert en accès libre sur NetGalley j’ai été intriguée par le sujet (j’ai 26 ans donc j’approche doucement mais surement de la trentaine) par contre je n’ai absolument pas adhéré à la couverture (digne de l’état du design à l’époque ?) mais l’appel de la nouveauté a eu raison de mon attaque visuelle 🙂

Nous embarquons donc dans la machine à remonter le temps de Mathieu, c’est-à-dire du temps des Pog’s et de Dragon Ball Z entre autres jusqu’à aujourd’hui avec Tinder, l’Amour est dans le pré… Pour le scénario on suit principalement son passé amoureux/sexuel de son premier baiser en passant par sa première MST, sa première relation « durable » avec en fond, sa famille, ses collègues, son coloc. C’est agréable d’avoir le côté « homme » des relations amoureuses.

Le style est fluide avec des chapitres aux titres cohérents et une bonne donne d’humour et d’auto-dérision qui en font un véritable page-turner (comment dit-on en français ??). La plume de l’auteur arrive à nous entraîner dans ses souvenirs* sans tomber dans les clichés et/ou le catalogue de références en tout genre, du coup ça se lit vite et ça met de bonne humeur !

En effet, au cours de ma lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire toute seule et de penser de manière assez fréquente : « Mais c’est exactement ça », « Ah oui ! », « Mais carrément ». C’est un témoignage qui parlera à toute cette génération Y selon moi.

 *Ici, Mathieu Narbonnet, grâce à ses carnets, parvient à nous dresser un portrait de sa (ma) génération tout en s’aidant de son vécu : bien que classé en « fiction » ou « romans-littérature générale » on sent le côté autobiographique de ce récit.

Voici un petit avant-goût de ce qui vous attend dans ce roman :

Accepte que certains jours, tu sois le pigeon, et d’autres, la statue.

ou encore :

Ne fais confiance à rien ni personne ! Regarde même le sel ressemble au sucre.

Et en bonus une jolie fin qui résume bien les aspirations de notre génération Y bref, j’ai a-do-ré 🙂

PS  : Comme tout le monde, j’attends la suite de ses aventures pour arriver jusqu’à la quarantaine !

 

5 réponses à “« 30 ans, en théorie » premier roman réussi de Mathieu Narbonnet”

  1. Mathieu

    Un simple mais sincère merci pour votre critique. Je suis ravi que vous ayez passé un moment de lecture agréable; ravi de vous avoir fait rire ou sourire sur ces petites choses du quotidien. Merci d’avoir eu l’envie mais aussi pris le temps de me lire.
    PS : Parti comme c’est parti, je crains que la crise de la quarantaine ne s’annonce encore plus explosive… mais il va falloir être patient ! 😉

    Répondre
    • Owlygirl

      De rien ça me fait plaisir de voir que vous êtes passé sur mon ptit blog, on en parle alors de la couverture ou pas ? ^^

      Répondre
      • Mathieu

        J’adore cette couverture! Haha 😉
        Graphique, flashy avec ses « messages » incrustés à l’intérieur. Y’a un côté rétro certes, et ça ne peut plaire à tout le monde ! 🙂

        Répondre
  2. "30 ans, 10 ans de thérapie" de Nora Hamzawi : décomplexant et tellement vrai !

    […] pas et j’avais déjà écouté Nora deux trois fois sur France Inter..J’avais déjà lu 30 ans, en théorie de Mathieu Narbonnet que j’avais bien aimé, ce témoignage me rassure un peu, il […]

    Répondre

Laisser une réponse