#9-10 Lire autrement spécial été : les éditions Polystyrène en avant :)

3 Commentaires

Hello,

Un peu moins de temps pour écrire tous les articles que je voudrais pourtant j’en ai lu des livres intéressants ces derniers temps. Je triche un peu et vous propose donc 2 « Lire Autrement » (Juillet et Août) réunis en 1 article ! Leur point commun : ma découverte des Éditions Polystyrène au Festival Fumetti dont l’essence même est le Lire Autrement selon moi. Tout le catalogue que j’ai pu voir sur leur stand invite le lecteur à découvrir une histoire sous un angle différent, beaucoup de très beaux livres objets. J’ai sorti le portefeuille vous l’aurez compris ^^

Alors, pour plus d’infos sur ce catalogue, leur site internet est actuellement en reconstruction (je crois), seule la page Facebook est dispo par ici

  • Premier titre : Polychromie – Éditions Polystyrène – 25€

Auteurs (oui ils sont nombreux sur ce coup-là ^^) : Ludovic RIO / Adrien THIOT-RADER / Adrien HOUILLÈRE / Rémi FARNOS / Mai-Li BERNARD / Florian HUET / LL DE MARS / Benoît PRETESEILLE / Samuel STARCK / Pedro STOICHITA / Alex CHAUVEL / TONY / Pierre JEANNEAU / Dominique BIERGE / Victor HUSSENOT

Le concept :

Le livre est donc livré avec deux calques/filtres : un rouge et un bleu  à appliquer sur la page en cours de lecture. Ils permettent chacun de lire une partie de ce qui est dessiné et imprimé sur la page. Pour lire ce qu’il y a en bleu il faudra utiliser le calque rouge et inversement.

Ce sont donc 15 auteurs qui ont testé ce concept au travers de 15 historiettes. Certaines m’ont paru plus compréhensibles que d’autres, avec un début et une fin, d’autres m’ont paru servir d’expérience de laboratoire par rapport à ce système de filtres. Elles ne sont pas vraiment liées entre elles mais leur point commun pourrait se définir par un « hommage à l’excellent roman d’Italo Calvino, les Villes invisibles (qui traite de la Ville sous tous ses aspects, et selon le rapport complexe qu’elle entretient avec l’Homme). »

Au départ j’étais partie pour lire tout en bleu puis tout en rouge mais n’ayant pas tout saisi de la première histoire je l’ai lue avec l’autre couleur et j’ai trouvé une certaine complémentarité par rapport à la première couleur. A vous de voir quel sera votre système de lecture 😉

 

  • Second titre : Heavy Toast de Pierre Jeanneau (présent dans Polychromie) – Éditions Polystyrène – 10€

Résumé : Camille, Bob, Saturnin et Delphine sont à la recherche de Frank mais la station spatiale en constant mouvement n’aide en rien leur recherche. Un récit de science-fiction à lire, à relire et à relire et à relire…

Le concept : Trente pages pour une infinité de combinaisons. Heavy Toast se présente comme un jeu de cartes où les pages peuvent-être mélangées pour créer à chaque fois une nouvelle histoire.

Selon moi, c’est vraiment une expérience déroutante que de créer soi-même sa BD à partir de planches préexistantes. Le scénario, le lieu, les personnages, les dialogues sont là comme les ingrédients d’une recette dont on aurait perdu les étapes. J’ai d’abord mis un peu de temps à bien identifier les relations entre les personnages puis j’ai fait des bouts de dialogues avant de découvrir des planches que je n’avais pas encore utilisées ^^ Pas évident mais je m’en suis finalement sortie avec une histoire plus ou moins cohérente.

J’aurai peut-être aimé avoir un ordre de pages standard de la part de l’auteur à utiliser une fois ma version créée pour voir si notre scénario se rejoint ou pas.

Le Lire Autrement de Juin

 

3 réponses à “#9-10 Lire autrement spécial été : les éditions Polystyrène en avant :)”

  1. A curious owl

    Bonjour,

    Tout premier post ici, bravo pour votre blog!
    Cet article est très intéressant, merci de l’avoir publié. J’ai moi même parcouru quelques « idées » de lecture des éditions polystyrène. Ils sont très novateurs et parfois il est difficile de comprendre la façon de lire ou les histoires elles-même,. Je vous rejoins donc sur ce point, il faudrait un mode d’emploi parfois ^^’. Leurs dépliants racontant des histoires de scènes de crimes et nous laissant mener l’enquête sont intrigants!
    La BD à construire pourrait-elle faire office de cadeau pour une enfant de 10 ans?

    Répondre
    • Owlygirl

      A 10 ans je pense que ça m’aurait énervée de chercher un sens à l’histoire, j’aurai perdu patience ^^ mais pourquoi pas 🙂

      Répondre
  2. « C'est le 1er, je balance tout ! » – Eté 2017 | DEEDR

    […] fois de plus, je vais citer un article « Lire autrement » d‘Owlygirl. Mais vraiment, vraiment, je découvre de belles choses à chaque fois (comme Phallaina, dont je […]

    Répondre

Laisser une réponse