« Jean Doux et le mystère de la disquette molle » de Philippe Valette : une BD hors norme ❣

1 Commentaire
disquette

Résumé »

L’histoire se déroule dans une petite entreprise spécialisée dans les broyeuses à papier qui vient de se faire racheter, le matin même, par un gros concurrent. L’aventure commence lorsque Jean Doux fait cette découverte mystérieuse : une mallette contenant une disquette molle dans le faux-plafond du débarras. Après avoir mis sa collègue dans la confidence à la cantine, ils décident d’enquêter.

Auteur : Philippe Valette (dommage qu’il ne se prénomme pas Jean ^^) – son blog | 250 pages | Éditions : Delcourt

🏆 2017 – Prix Landerneau BD

🏆 2018 : Fauve Polar SNCF Angoulême

Lancez-vous si : vous cherchez une BD originale avec un côté rétro/geek, vous êtes fan d’Indiana Jones

Passez votre chemin si : vous êtes hermétique à l’humour…

 

Selon moi :

Cette BD a atterri entre mes mains grâce aux amis éclairés de ma collègue de travail qui a ensuite voulu nous faire partager cette pépite..au final tout le monde l’a lu au bureau, à la pause ou emmené en weekend et l’a adoré (moi inclus) et je pense donc que c’est une BD parfaite à partager avec vous 😍

J’ai eu un léger temps d’adaptation pour m’habituer au dessin un peu pixellisé, les personnages ont des têtes carrées par exemple, mais cela plonge bien dans l’ambiance bureau des années 90, surtout ne bloquez pas sur cet aspect, poursuivez votre lecture 😉. J’ai ainsi pu découvrir avec délice cet open space ou travaille Jean-Doux notre héros. D’ailleurs tous les personnages s’appellent Jean ou Jeanne quelque chose ^^.

On ne va d’ailleurs pas beaucoup voir Jean-Doux travailler car il est vite emporté au cœur d’une histoire improbable impliquant une disquette molle (l’ancêtre de la petite disquette carrée, elle-même l’ancêtre de nos CD de stockage, lui-même l’ancêtre de la clé USB…). Il va alors se transformer en mode Indiana Jones en immeuble mais il sera aidé par ses deux acolytes Jeanne France et

S’ensuit alors une aventure en mode polar (oui cette disquette est vraiment mystérieuse), assez rocambolesque et chaque page est truffée d’humour plutôt vintage mais qui m’a bien fait rire ^^ Au cours de cette aventure vous rencontrerez de la moquette, des gourdes, des plantes en plastiques, une photocopieuse, un informaticien… bref tous les ingrédients pour une parfaite expédition dans l’open space des années 90 mais aussi des méchants, de l’amour, des trahisons…

Sur le coup le format parait peu pratique à lire et la BD vraiment très grosse mais cet effet disparaît dès que vous êtes pris dans l’histoire, vous serez surement très triste que ce soit déjà fini et vous la relirez pour voir si vous n’avez loupé aucune référence ou allusion cachée (si si ça va se passer comme ça promis !!)

Petit bonus, j’ai trouvé cette interview de M. Valette qui donne encore plus envie, selon moi, de partir à l’aventure avec Jean-Doux

Ah oui et la photo des petits papier broyés c’est parce que Jean-Doux travaille dans une entreprise qui vend des broyeurs de papier 🙂

 

Une réponse à “« Jean Doux et le mystère de la disquette molle » de Philippe Valette : une BD hors norme ❣”

  1. A curious owl

    L’article donne envi de lire la BD. C’est une bonne idée de faire des articles sur des BD aussi (peu connues et de qualité apparemment). Ca diversifie l’univers de lecture que tu veux nous faire découvrir. Je vais essayer de la trouver! Merci.

    PS : Il manque le nom du deuxième partenaire dans ton troisième paragraphe. Ca ne retire rien a l’enthousiasme que tu partages ceci dit 🙂

    Répondre

Laisser une réponse