« Un fils en or » de Shilpi Somaya Gowda : une histoire indienne contemporaine très réussie !

Ajouter un commentaire

anil

Résumé »

Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part faire son internat aux États-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d’une union prestigieuse. Or, depuis qu’il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d’un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle jeune fille, il faut l’éloigner, en la mariant au plus vite.

Les destins croisés d’Anil et de Leena forment la trame de ce roman – lui en Amérique, qui est loin d’être le paradis dont il rêvait ; et elle en Inde, où sa vie sera celle de millions de femmes victimes de mariages arrangés. Ils se reverront un jour, chacun prêt à prendre sa vie en main. Mais auront-ils droit au bonheur?

Autrice : Shilpi Somaya Gowda  | 544 pages (n’ayez pas peur, on tourne très vite les pages) | Éditions : Folio

Lancez-vous si : vous voulez partir en Inde pour seulement 8,30 €

Passez votre chemin si : vous avez besoin d’aller vous rendre compte sur place absolument

Selon moi :

C’est une histoire magnifique très moderne et très actuelle que j’ai emmenée dans mes bagages lors de mon voyage en Inde du Nord.

Shilpi Somaya Gowda nous entraîne au cœur de la culture indienne dans la famille du jeune Anil. On y découvre les nombreuses traditions : culinaires, religieuses, hiérarchiques en mettant l’accent sur le rôle de décideur. Ce rôle est donné à une personne de la famille Patel qui règle ensuite les différends des habitants alentours lors d’audiences publiques. Pour Anil tout est clair : il doit devenir médecin et pour cela quitter l’Inde. C’est à travers ses yeux qu’il nous fera partager son arrivée et son acclimatation à la culture américaine et le choc des cultures. Il essaie de gérer son rôle de décideur à distance. En parallèle Leena, amie d’enfance d’Anil, reste au pays et suit le chemin classique d’une jeune femme indienne, mariage arrangé, regard des autres et honneur seront des thèmes importants pour son histoire.

Ici les femmes sont extraordinairement fortes et courageuses, elles prennent des décisions et affrontent les hommes. Leena par exemple possède un caractère hors du commun mais qui lui va très bien et va lui permettre d’avancer malgré les obstacles qu’elle rencontrera.

Petite parenthèse. Il est souvent question de nourriture j’ai trouvé et c’est très agréable d’avoir des petites notes de bas de pages qui viennent nous détailler un peu tous les mets préparés par les personnages. J’imaginais très bien le fumet odorant et épicé de tous ces plats. C’était un peu magique je dois dire ! Fin de la parenthèse.

Le scénario pourrait semblé usé, en mode bollywood movie mais il n’en est rien et la fin est une belle surprise. En effet ici rien ne m’a semblé exagéré, cliché ou exacerbé mais écrit avec une réelle justesse et un réalisme impressionnant. C’est pourquoi j’ai été surprise d’apprendre à la fin  que le nom des villes et de l’hôpital étaient fictifs. J’avais l’impression qu’elle s’était appuyé sur de l’existant. En tout cas cela me permet de pouvoir imaginer ses personnages extraordinaires, je me suis dit qu’ils existaient forcément, sur plusieurs endroits de la planète 🙂

Comme d’habitude quand un auteur me plait j’ai envie de tout lire mais ici j’ai seulement « La fille secrète » à lire de cette autrice. L’avez-vous lu ?

Laisser une réponse