« Ces jours qui disparaissent » de T. Le Boucher, une BD aux portes du fantastique…ou pas :) #1Blog1BD

Ajouter un commentaire

lubin

Résumé »

Une course poursuite contre le temps perdu…

Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps… Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ?

Au-delà d’un récit fantastique totalement prenant, Ces Jours qui disparaissent, roman graphique en couleurs de 200 pages à la personnalité très marquée, pose des questions fortes sur l’identité, la dualité de l’être et le rapport entre le corps et l’esprit. Tout du long, le lecteur se demande si Lubin disparait vraiment ou s’il est atteint de schizophrénie. Évidemment, le jeune et talentueux Timothé Le Boucher, qui signe ici son troisième ouvrage, se garde bien d’y répondre… Et si ce personnage qui en chasse un autre était tout simplement l’homme adulte qui, petit à petit, chasse l’enfant qui est en lui ?

Auteur : Timothé Le Boucher | 192 pages | Éditions : Glénat

Lancez-vous si : vous cherchez une BD one-shot avec un scénario original

Passez votre chemin si vous êtes trop cartésien

Note : 17/20

Selon moi :

Je voudrais d’abord remercier les Éditions Glénat et Priceminister avec son opération « La BD fait son festival » qui m’ont permis de découvrir cette BD et cet auteur.

Imaginez un jeune homme prénommé Lubin (un prénom original je dis oui !) qui a des pertes de mémoires de plus en plus fréquentes et de plus en plus longues. Il se rend rapidement compte qu’un deuxième Lubin (appelons le Lubin n°2) cohabite avec lui dans son corps.

Ce roman graphique retrace alors toute la vie de notre Lubin n°1 de l’adolescence à la vieillesse et de ses interactions plus ou moins réussies avec son hôte. Au début tout se passe bien chacun trouve des compromis et ils vivent plus ou moins une période de symbiose mais comme on peut s’y attendre, cet état de grâce ne dure pas..A l’origine des choix de vie différents.

Cette œuvre interroge pour moi sur le temps qui passe et les choix qui ont été faits et les regrets qui restent plus ou moins enfouis dans notre inconscient. Au début on a le temps de penser à ce qu’on voudrait être, ce qu’on voudrait faire mais au fur et à mesure le temps s’accélère et on regarde en arrière. Je me suis beaucoup attachée à Lubin n°1 mais je comprenais parfois aussi les pensées et le comportement de Lubin n°2. Je me dis aussi que l’auteur a peut-être voulu représenter les multiples facettes d’un individu au cours de sa vie. J’ai beaucoup aimé le style de narration, le fait qu’on évolue de plus en plus rapidement dans le temps tout en ayant peu d’informations sur le devenir de nos héros pendant ces laps de temps. J’ai trouvé le scénario très original et très bien exploité.

L’histoire m’a amenée à réfléchir sur le sens de la vie (rien que ça^^) mais surtout me rendre compte que l’important dans la vie ce sont au final les gens, nos amis, nos amours, nos soutiens, ceux qui nous aident à nous construire. Le travail professionnel est aussi abordé : Lubin n°1 a un métier dit plutôt instable dans le milieu du spectacle alors que Lubin n°2 devient rapidement riche avec sa soif d’apprendre des nouvelles techniques et technologies.

Quant à cette histoire de doubles, des clés sont données pour que chacun puisse y apporter le sens qu’il souhaite selon moi et c’est agréable. On peut en effet prendre l’histoire d’un côté carrément fantastique et étrange ou alors du côté de la science et de la psychologie.

Je lirai avec plaisir les deux autres BD de cet auteur qui a quasiment mon âge et qui écrit de manière très mature je trouve 🙂 Lisez-le !

—————————————————

Ma participation à l’opération en 2016

Laisser une réponse