« La boîte à musique » de Gijé et Carbone : une BD toute mimi peut-être un peu compliquée

Ajouter un commentaire

pandorient

Résumé »

Pour son huitième anniversaire, Nola reçoit un magnifique cadeau : la boîte à musique de sa maman, Annah, récemment décédée. Quelle mélodie enchanteresse ! Mais à y regarder de plus près, une petite fille gesticule à l’intérieur et appelle au secours… En suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable, mais aussi dangereux…

Auteurs : Gijé et Carbone | 56 pages | Éditions : Dupuis (les premières pages sont accessibles sur le site 🙂 )

Lancez-vous si : vous avez adoré Ninn ou Les Carnets de Cerise, vous avez un cadeau à faire à un jeune enfant

Passez votre chemin si : vous cherchez un scénario hyper poussé avec plein d’explications

Selon moi :

Dans ce premier tome, le monde de Pandorient est introduit : un monde accessible uniquement à travers la boîte à musique de Nola, petite fille de 8 ans. Celle-ci a hérité l’objet de sa mère et découvre les liens qui les unissent…

J’ai beaucoup aimé le coup de crayon, un peu flou mais très lumineux et qui met en avant les ombres et les effets de lumière de ce monde imaginaire avec brio. La couverture donne un bel aperçu de cette technique.

Après quelques points négatifs : selon moi la couverture rappelle un peu trop celle des Carnets de Cerise et suit la tendance visuelle actuelle des BD jeunesse sans grande originalité. Le public visé est jeune pourtant dès ce premier tome on l’assaille de personnages aux noms inconnus et aux sonorités étranges : de tricap, de guérimaux, de pandoriental, d’octopodus, les percecoeurs…à voir si le jeune lecteur ne se sent pas perdu dans cet univers. En effet les lois, coutumes et règles qui régissent ce nouveau monde ne sont pas encore expliquée. Les amis de Nola possèdent par exemple un œil à la place de leur nombril mais rien n’est expliqué à ce sujet.

Nola, pour moi, dans ce temps suit le mouvement plus qu’autre chose donc j’attends que son caractère se développe d’ici les prochains tomes

Je pense qu’il faut voir ce tome 1 comme une introduction très sommaire de l’histoire à venir sur la vie parallèle de la maman de Nola et les dangers qui planent sur ce monde extraordinaire. A suivre donc…

Merci à Lecteurs.com pour l’envoi de cette BD dans le cadre des explorateurs de la BD

Laisser une réponse