Trio de polars sur lit de jury Points 📚🤩

4 Commentaires

pointsHello,

Une super nouvelle que je ne vous avais toujours pas annoncé : j’ai été sélectionnée pour faire partie du jury des lecteurs de Points pour élire le Prix du Meilleur Polar !

J’ai postulé car je dois bien avouer que mise à part quelques « classiques » je ne lis pas souvent ce genre-là même si j’apprécie toujours quand ça devient un page turner haletant et qu’on veut savoir qui est le meurtrier ! Mon dernier polar c’est par ici 😉

Pour vous expliquer rapidement comment ça fonctionne 40 lecteurs ont été sélectionnés sur candidature en plus de 20 professionnels. En tout nous allons recevoir la sélection de 9 polars publiés dans l’année chez l’éditeur et nous votons ensuite pour le meilleur !

Pour info l’an dernier c’est « Baad » de Cédric Bannel qui a remporté le prix !

J’ai déjà reçu une première partie de la sélection dont je vous partage mon avis juste après :

points

Par ordre de lecture :

Piégée de Lilja Sigurdardóttir

Résumé : Qui est cette jeune femme élégante et décidée qui traverse régulièrement les salles d’embarquement de l’aéroport de Keflavík ? Bragi, le vieux douanier, n’en doute pas : Sonja risque sa vie. Devenue passeuse de cocaïne, elle est contrainte à un jeu dangereux avec de puissants narcotrafiquants. Tout en composant avec un ex-mari pervers. Pourtant, en silence, Sonja prépare sa vengeance. Elle ne laissera pas le piège se refermer sur elle.

Mon avis : J’ai trouvé ce roman un peu trop long à se mettre en route, trop calme, on se balade avec Sonja dans l’aéroport ou elle effectue ses « transports » mais l’action arrive vraiment vers la fin du roman. Pour les séries addict on pourrait le comparer à un mix de Orange is the new black (sans la prison) et Docteur Foster (avec un métier différent pour Sonja), ça vous parle ? Après il est dit qu’il y aura une suite donc à voir ou ça nous mène. Et puis je crois que le thème du trafic de drogues ne m’a pas beaucoup emballée, je n’ai pas réussi à vraiment me mettre dans la peau du personnage

Abattez les grands arbres de Christophe Guillaumot

Résumé : À la brigade des Stups, on le surnomme le Kanak. Gardien de la paix au grand cœur, natif de Nouvelle-Calédonie, il en impose du haut de ses deux mètres. Intègre, il refuse de participer aux magouilles de ses collègues. Lorsqu’il découvre une famille africaine massacrée à coups de machette, il prend l’affaire à cœur et se promet de faire justice. Sur la piste d’une odieuse vengeance, le Kanak découvre une histoire où les bourreaux d’hier sont les victimes d’aujourd’hui.

Mon avis : Mon préféré des trois 🙂 J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur soit lui-même capitaine de police à Toulouse, on sent qu’il s’inspire de son commissariat et de ses collègues (il le dit lui-même dans les remerciements) ce qui rend l’atmosphère beaucoup plus réelle que dans « Piégée » par exemple. Le Kanak, personnage principal, a un côté un peu pataud et brut de décoffrage qui m’a bien plu. Par contre ce terme de « gifle amicale » qu’il a l’habitude d’utiliser sur différentes personnes me faisait toujours bizarre à lire pourtant on ne peut pas dire que c’est un problème de traduction..mystère. Ce que j’ai également apprécié c’est le fait qu’il aborde un sujet un peu tabou je trouve en France : le génocide rwandais. Il explique très bien le contexte historique, les parties impliquées et les enjeux et s’en sert pour planter son histoire. Certains passages sont assez horribles à imaginer mais on n’entre jamais dans le gore et il n’y a pas d’effusions d’hémoglobine superflues. A suivre ce M. Guillaumot, en plus il a l’air de dire qu’il ferait bien évoluer son personnage 🙂

L’Affaire Isobel Vine de Tony Cavanaugh

Résumé : Et dire qu’il s’était juré de ne plus y remettre les pieds. Quatre ans après avoir quitté la police de Melbourne, Darian Richards s’apprête à réintégrer les rangs de la Criminelle. Quel enquêteur ne rêverait-il pas de résoudre la célèbre affaire Isobel Vine ? Une affaire d’autant plus délicate que quatre jeunes flics participaient à la soirée fatale. Vingt-cinq ans après cette mort suspecte, Richards est bien décidé à faire triompher la vérité. Au risque de voir tomber ses plus proches alliés.

Mon avis : Un cold case australien cette fois avec Darian Richards pour enquêteur. Le trio qui enquête soit Darian, Isosceles et Maria a déjà travaillé ensemble sur d’autres enquêtes qui pourraient m’intéresser car leur synergie est assez surprenante, leurs caractères sont très différents. L’affaire Isobel Vine est donc rouverte avec une liste de suspects assez longue je dois dire, une bonne partie du roman est donc consacrée aux interviews de ces personnes. Pour ne pas s’ennuyer le point de vue du narrateur change assez souvent, il incarne différents personnages et même la victime lors de certains passages. J’ai trouvé ce procédé intéressant. Par contre je n’ai pas vraiment compris le mobile de l’assassin, l’explication ne m’a pas convaincue encore moins la preuve qui permet de le confondre…

4 réponses à “Trio de polars sur lit de jury Points 📚🤩”

  1. zofia

    Quelle chance !! j’ai souvent postulé pour être dans un jury mais sans succès
    Je retiens Isobel Vine et Abattez les grands arbres ! Hâte de lire tes autres avis

    Répondre
    • Owlygirl

      J’en ai encore un à lire du dernier envoi avant de refaire un article dessus mais la sélection a été encore meilleure 🙂 à suivre…

      Répondre
  2. Duo de polars en papillotes sauce mystère 🔎

    […] voici la suite de la sélection de polars que je reçois en tant que jurée du prix du polar Points ! (Il y en a deux autres avant mais ils sont restés chez mes parents ^^) Encore deux auteurs […]

    Répondre

Laisser une réponse