Trio de polars sur lit de jury Points 📚🤩

pointsHello,

Une super nouvelle que je ne vous avais toujours pas annoncĂ© : j’ai Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©e pour faire partie du jury des lecteurs de Points pour Ă©lire le Prix du Meilleur Polar !

J’ai postulĂ© car je dois bien avouer que mise Ă  part quelques « classiques » je ne lis pas souvent ce genre-lĂ  mĂȘme si j’apprĂ©cie toujours quand ça devient un page turner haletant et qu’on veut savoir qui est le meurtrier ! Mon dernier polar c’est par ici 😉

Pour vous expliquer rapidement comment ça fonctionne 40 lecteurs ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©s sur candidature en plus de 20 professionnels. En tout nous allons recevoir la sĂ©lection de 9 polars publiĂ©s dans l’annĂ©e chez l’Ă©diteur et nous votons ensuite pour le meilleur !

Pour info l’an dernier c’est « Baad » de CĂ©dric Bannel qui a remportĂ© le prix !

J’ai dĂ©jĂ  reçu une premiĂšre partie de la sĂ©lection dont je vous partage mon avis juste aprĂšs :

points

Par ordre de lecture :

Piégée de Lilja Sigurdardóttir

RĂ©sumĂ© : Qui est cette jeune femme Ă©lĂ©gante et dĂ©cidĂ©e qui traverse rĂ©guliĂšrement les salles d’embarquement de l’aĂ©roport de KeflavĂ­k ? Bragi, le vieux douanier, n’en doute pas : Sonja risque sa vie. Devenue passeuse de cocaĂŻne, elle est contrainte Ă  un jeu dangereux avec de puissants narcotrafiquants. Tout en composant avec un ex-mari pervers. Pourtant, en silence, Sonja prĂ©pare sa vengeance. Elle ne laissera pas le piĂšge se refermer sur elle.

Mon avis : J’ai trouvĂ© ce roman un peu trop long Ă  se mettre en route, trop calme, on se balade avec Sonja dans l’aĂ©roport ou elle effectue ses « transports » mais l’action arrive vraiment vers la fin du roman. Pour les sĂ©ries addict on pourrait le comparer Ă  un mix de Orange is the new black (sans la prison) et Docteur Foster (avec un mĂ©tier diffĂ©rent pour Sonja), ça vous parle ? AprĂšs il est dit qu’il y aura une suite donc Ă  voir ou ça nous mĂšne. Et puis je crois que le thĂšme du trafic de drogues ne m’a pas beaucoup emballĂ©e, je n’ai pas rĂ©ussi Ă  vraiment me mettre dans la peau du personnage

Abattez les grands arbres de Christophe Guillaumot

RĂ©sumĂ© : À la brigade des Stups, on le surnomme le Kanak. Gardien de la paix au grand cƓur, natif de Nouvelle-CalĂ©donie, il en impose du haut de ses deux mĂštres. IntĂšgre, il refuse de participer aux magouilles de ses collĂšgues. Lorsqu’il dĂ©couvre une famille africaine massacrĂ©e Ă  coups de machette, il prend l’affaire Ă  cƓur et se promet de faire justice. Sur la piste d’une odieuse vengeance, le Kanak dĂ©couvre une histoire oĂč les bourreaux d’hier sont les victimes d’aujourd’hui.

Mon avis : Mon prĂ©fĂ©rĂ© des trois 🙂 J’ai beaucoup aimĂ© le fait que l’auteur soit lui-mĂȘme capitaine de police Ă  Toulouse, on sent qu’il s’inspire de son commissariat et de ses collĂšgues (il le dit lui-mĂȘme dans les remerciements) ce qui rend l’atmosphĂšre beaucoup plus rĂ©elle que dans « PiĂ©gĂ©e » par exemple. Le Kanak, personnage principal, a un cĂŽtĂ© un peu pataud et brut de dĂ©coffrage qui m’a bien plu. Par contre ce terme de « gifle amicale » qu’il a l’habitude d’utiliser sur diffĂ©rentes personnes me faisait toujours bizarre Ă  lire pourtant on ne peut pas dire que c’est un problĂšme de traduction..mystĂšre. Ce que j’ai Ă©galement apprĂ©ciĂ© c’est le fait qu’il aborde un sujet un peu tabou je trouve en France : le gĂ©nocide rwandais. Il explique trĂšs bien le contexte historique, les parties impliquĂ©es et les enjeux et s’en sert pour planter son histoire. Certains passages sont assez horribles Ă  imaginer mais on n’entre jamais dans le gore et il n’y a pas d’effusions d’hĂ©moglobine superflues. A suivre ce M. Guillaumot, en plus il a l’air de dire qu’il ferait bien Ă©voluer son personnage 🙂

L’Affaire Isobel Vine de Tony Cavanaugh

RĂ©sumĂ© : Et dire qu’il s’était jurĂ© de ne plus y remettre les pieds. Quatre ans aprĂšs avoir quittĂ© la police de Melbourne, Darian Richards s’apprĂȘte Ă  rĂ©intĂ©grer les rangs de la Criminelle. Quel enquĂȘteur ne rĂȘverait-il pas de rĂ©soudre la cĂ©lĂšbre affaire Isobel Vine ? Une affaire d’autant plus dĂ©licate que quatre jeunes flics participaient Ă  la soirĂ©e fatale. Vingt-cinq ans aprĂšs cette mort suspecte, Richards est bien dĂ©cidĂ© Ă  faire triompher la vĂ©ritĂ©. Au risque de voir tomber ses plus proches alliĂ©s.

Mon avis : Un cold case australien cette fois avec Darian Richards pour enquĂȘteur. Le trio qui enquĂȘte soit Darian, Isosceles et Maria a dĂ©jĂ  travaillĂ© ensemble sur d’autres enquĂȘtes qui pourraient m’intĂ©resser car leur synergie est assez surprenante, leurs caractĂšres sont trĂšs diffĂ©rents. L’affaire Isobel Vine est donc rouverte avec une liste de suspects assez longue je dois dire, une bonne partie du roman est donc consacrĂ©e aux interviews de ces personnes. Pour ne pas s’ennuyer le point de vue du narrateur change assez souvent, il incarne diffĂ©rents personnages et mĂȘme la victime lors de certains passages. J’ai trouvĂ© ce procĂ©dĂ© intĂ©ressant. Par contre je n’ai pas vraiment compris le mobile de l’assassin, l’explication ne m’a pas convaincue encore moins la preuve qui permet de le confondre…

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. zofia dit :

    Quelle chance !! j’ai souvent postulĂ© pour ĂȘtre dans un jury mais sans succĂšs
    Je retiens Isobel Vine et Abattez les grands arbres ! HĂąte de lire tes autres avis

  1. 26 septembre 2018

    […] voici la suite de la sĂ©lection de polars que je reçois en tant que jurĂ©e du prix du polar Points ! (Il y en a deux autres avant mais ils sont restĂ©s chez mes parents ^^) Encore deux auteurs […]

  2. 3 février 2019

    […] aprĂšs le jury du polar, je me concentre maintenant sur un autre genre … la SF ! Et donc j’avais envoyĂ© le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.